Les violences observées ces dernières nuits dans certaines banlieues françaises ne sont pas d’un niveau “exceptionnel”, a estimé jeudi le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.