Une étude publiée mercredi par l’Institut Pasteur et réalisée dans un lycée d’un foyer épidémique de l’Oise révèle que seulement 26 % des individus ont été infectés par le nouveau coronavirus et possèdent des anticorps.