Le juge français chargé de l’enquête sur l’assassinat des moines français de Tibéhirine, survenu en 1996, pourra bien se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre prochains. Sa venue avait été reportée à deux reprises.