La folie médiatique autour de la chloroquine, cet anti-paludique vanté par des experts français depuis début mars, n’a pas fini de faire des dégâts dans le monde entier. En plus de tout ce que nous savions déjà, on constate maintenant que cette cacophonie ampute la recherche clinique mondiale.