Avec le confinement, les soigneurs animaliers arpentent paisiblement depuis six semaines les allées vides du zoo d’Amnéville, dans l’est de la France. Un calme auquel les pensionnaires ne sont pas habitués.