Pour la deuxième fois en moins d’un an, un cœur artificiel a été implanté sur un patient, au CHU de Nantes il y a quelques semaines. Le premier patient ayant bénéficié d’une telle prothèse avait perdu la vie 75 jours après la pose.