En France, les cimetières dotés de carrés musulmans sont rares. Un manque qui se fait d’autant plus sentir en pleine pandémie de coronavirus. Les familles qui souhaitent enterrer leurs défunts dans leur pays d’origine en sont empêchées en raison de la fermeture actuelle des frontières.