Le Français Mehdi Nemmouche, accusé du quadruple assassinat commis au Musée juif de Bruxelles en mai dernier, aurait en outre été l’un des geôliers des ex-otages français en Syrie, selon l’un d’entre eux.