En France, alors que le projet de réouverture des écoles suscite des angoisses, une étude de l’Association française de pédiatrie se veut rassurante, concluant au faible taux de contamination des enfants. Un risque limité donc, mais pas exclu, et une résistance au virus qui demeure un mystère.