Un faux courrier, visant à faire croire que Najat Vallaud-Belkacem préconisait l’enseignement de l’arabe aux écoliers, circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Une énième rumeur qui a poussé le ministère à porter plainte.