Six personnes soupçonnées d’être impliquées dans des filières de recrutement jihadiste ont été interpellées et placées en garde à vue depuis mardi dans la région lyonnaise. Une enquête préliminaire est en cours.