La Turquie joue un “jeu dangereux” en Libye, a estimé lundi Emmanuel Macron. Le président français a exhorté une nouvelle fois tous les parties prenantes au conflit à la “responsabilité” et réclamé la fin des ingérences étrangères et des “actes unilatéraux”.