Le second tour des municipales, dimanche, a été marqué par une vague verte à Marseille, Lyon, Strasbourg ou Bordeaux, tandis que les socialistes ont conservé leurs bastions à Paris, Nantes, Lille ou Rennes. Avec de tels résultats, la gauche espère signer son retour sur la scène nationale.