Le Parlement a entériné jeudi soir le projet de loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire le 11 juillet. Le texte, qui prévoit de possibles restrictions jusqu’à l’automne, a été rejeté au Sénat. L’opposition socialiste y voit un prolongement en “trompe-l’œil” de ce régime d’exception.