Au dernier jour du procès du jihadiste français Tyler Vilus à Paris, l’avocat général a réclamé la prison à perpétuité avec la peine maximale de 22 ans de sûreté pour ce membre important de l’OEI et “chef de guerre”, pour ses crimes en Syrie.