Plutôt que de chercher à détruire le virus, pourquoi ne pas le leurrer avec des milliards de fausses cibles pour le détourner des cellules humaines ? C’est l’idée étonnante de ces nanoéponges, que des chercheurs envisagent d’injecter chez les patients atteints de Covid-19. Une approche originale…