La Fédération nationale des sapeurs-pompiers a dénoncé dans un rapport au vitriol, révélé samedi par Le Parisien, la gestion de l’épidémie de coronavirus. Le document destiné au ministère de l’Intérieur “n’est pas finalisé et ne devait pas fuiter dans la presse”, a indiqué le vice-président de la Fédération.