Le président français a affirmé, mercredi, que la France continuerait à “combattre le terrorisme partout”, malgré l’assassinat de l’otage français Hervé Gourdel. La décapitation de ce guide de montagne de 55 ans a provoqué une vive émotion.