Le mouvement de dénonciation des violences sexuelles #IWas a pris, ces dernières semaines, une ampleur particulière en Corse, avec des dizaines de témoignages sur les réseaux sociaux, même s’il a pour l’instant débouché sur peu de plaintes.