L’articulation du genou est l’une des plus sollicitées, et sa destruction est irréversible. Des chercheurs de l’université de Duke aux États-Unis ont mis au point un matériau gélatineux hyper solide et résistant à la traction qui pourrait remplacer les cartilages défectueux.