Invité surprise d’une réunion du “Ségur de la santé”, le Premier ministre a proposé, mardi soir, 1,1 milliard d’euros supplémentaires pour les salaires, tout en mettant sur la table la question des créations de postes. Les syndicats sont toutefois restés déçus à l’issue de la réunion.