Les expériences d’imagerie montrant l’activation d’une zone du cerveau lors de l’exécution d’une tâche s’avèrent impossibles à reproduire. Expliquer et prédire les comportements des individus sur cette base serait donc foncièrement fallacieux, selon une méta-étude.