Le président du conseil scientifique constate que les Français ont abandonné les gestes barrières et craint les conséquences de ce relâchement, dans deux entretiens accordés à Libération et à l’AFP publiés jeudi.