François Hollande a confirmé, mercredi, l’assassinat de l’otage français Hervé Gourdel, enlevé dimanche 21 septembre en Algérie par un groupe jihadiste ayant prêté allégeance à l’organisation de l’État islamique. Éditorial.