C’est une première depuis 1945 : épidémie de Covid-19 oblige, le traditionnel défilé des armées à Paris, pour la fête nationale du 14 juillet, est remplacé ce mardi par une cérémonie en format réduit sur la place de la Concorde, sans public, pour mettre à l’honneur les militaires et civils mobilisés pendant la crise sanitaire.