Le Parlement a adopté mardi une proposition de loi visant à mieux protéger les victimes de violences conjugales. Un texte salué par les associations de lutte contre les violences faites aux femmes, qui alertent toutefois sur le manque de moyens empêchant l’application des lois déjà existantes en la matière.