Alexandre Benalla, a de nouveau été mis en examen, mais cette fois pour “faux” et “usage de faux” ce vendredi 24 juillet 2020, dans l’affaire des passeports diplomatiques.