S’inspirant des Lego, des scientifiques ont mis au point des briques imprimées en 3D pas plus grandes qu’une mouche. Ces dernières sont plus efficaces que les matériaux conventionnels pour soigner les blessures osseuses.