Gisèle Halimi, avocate, militante féministe et femme politique franco-tunisienne, est décédée mardi à l’âge de 93 ans, a annoncé sa famille le même jour. Elle s’était battue tout au long de sa vie pour défendre les femmes et notamment le droit à l’avortement.