Les pilotes d’Air France, en grève depuis le 15 septembre, restent déterminés à imposer leur vue sur la low cost Transavia France, dont ils refusent les conditions de travail. Les négociations avec la direction doivent reprendre dans la journée.