Si le Covid-19 a fortement fragilisé le secteur français du tourisme, la Bretagne et certains territoires de l’intérieur comme l’Aveyron ou la Lozère ont attiré de nouveaux vacanciers durant le mois de juillet.