Grâce à une nouvelle méthode, des chercheurs ont dévoilé une partie du mystère qui pesait sur l’odorat.