La gauche devrait perdre sa majorité au Sénat, à la faveur des élections sénatoriales de dimanche. Souvent décriée pour son conservatisme, la chambre haute a pourtant permis l’adoption de quelques réformes sociétales.