Frappée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la filière viticole française bénéficiera d’aides financières supplémentaires de la part de l’État, a annoncé, mercredi, le Premier ministre Jean Castex. Le montant prévu s’élève désormais à 250 millions d’euros.