Le diable de Tasmanie est menacé d’extinction. L’une des raisons étant qu’il souffre d’une forme contagieuse de cancer, la « tumeur faciale transmissible du diable de Tasmanie » (DFTD), dont le taux de mortalité frôle les 100 %. Mais, dans un peu moins de 20 cas sur 10.000, le diable guérit. Des…