Pour limiter le risque d’une deuxième vague en France, le Premier ministre va demander aux préfets d’étendre le port du masque dans l’espace public. Les événements de plus de 5 000 personnes seront interdits jusqu’au 30 octobre.