Quatre personnes, dont l’ex-dirigeant de Bygmalion Bastien Millot, ont été interpellées à leur domicile et placées en garde à vue, lundi, dans le cadre de l’enquête sur un système présumé de fausses factures au profit de l’UMP.