Le Sénat français a renouvelé la moitié de ses sièges, dimanche, mais il reste essentiellement composé d’hommes. La parité n’est toujours pas à l’ordre du jour, pire, elle a régressé.