Le chef-lieu de l’Hérault est sous les eaux, mardi, au lendemain des plus importantes précipitations tombées depuis 1957. Près de 4 000 personnes ont dû passer la nuit dans la gare de Montpellier et d’autres centres d’urgence.