À partir du mardi 1er septembre, les collégiens et lycéens vont reprendre le chemin des salles de classe. Alors que l’épidémie de coronavirus connaît un rebond en France, certains professeurs s’interrogent sur les conditions de cette rentrée inédite, marquée par un durcissement du protocole sanitaire.