Invitée mardi sur l’antenne arabophone de France 24, Marine Le Pen a critiqué la politique étrangère de la France face à l’organisation de l’État islamique et évoqué le “très grand danger”, que représente le retour des jihadistes dans l’Hexagone.