Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane, village martyr de la Seconde Guerre mondiale, a été tagué avec des “inscriptions négationnistes”, selon les mots du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Un acte “inqualifiable” dénoncé par le président Emmanuel Macron, qui assure que “tout sera fait” pour que les auteurs soient traduits en justice.