Une mutation du coronavirus le rend-elle moins sévère mais plus infectieux ? Une déclaration d’un scientifique de Singapour sème le trouble. Pourtant, la mutation est connue depuis longtemps et a fait l’objet d’une étude détaillée dans la revue The Cell. Qu’en est-il alors ?