À Hong Kong, un homme de 33 ans a été testé positif au coronavirus SARS-CoV-2 quatre mois après sa première contamination. Des analyses ont permis d’exclure une « réactivation » de la première infection.