Les États-Unis et la France ont réclamé, mardi, une enquête sur l’empoisonnement présumé de l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé en Allemagne dans le coma après avoir été transféré de Russie. Un empoisonnement qualifié plus tôt “d’acte criminel” par Paris.