Le parquet de Paris a annoncé, lundi, l’ouverture d’une enquête pour “injures à caractère raciste”, après la publication dans le magazine Valeurs actuelles d’illustrations représentant la députée Danièle Obono en esclave.