L’enquête pour “trafic d’influence” contre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ne sera pas relancée, a annoncé le parquet de Paris. Le ministre reste toutefois visé par une information judiciaire pour viol.