Le ministre français des Affaires étrangères a estimé jeudi que les sanctions américaines contre la Cour pénale internationale annoncées la veille étaient “une attaque grave” et “une remise en cause du multilatéralisme et de l’indépendance de la justice”.