“Ensauvagement”, “impunité zéro”, “bilan mensuel” : pour lutter contre l’insécurité, Emmanuel Macron et le gouvernement ont adopté une méthode qui rappelle les années Sarkozy, lors de son passage au ministère de l’Intérieur. Un choix politique qui soulève notamment des questions méthodologiques.