Les accusés présents au procès des attentats de janvier 2015 à Paris se sont dit unanimement “émus”, vendredi, par le récit des proches des victimes et des survivants de la tuerie de Charlie Hebdo.